Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Faite l'amour et non la guerre [Chap.3]

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Sheldra

avatar
Fantome
Fantome
Chapitre 3

- Est-ce que tu veux m'accompagner cette après-midi ?
- Euh.. oui, enfin je veux dire.. mais t'accompagner où ?
- Tu verras bien, sourit-il.
- Ah j'espère pour toi que c'est pas une blague ou quelque chose dans ce genre, m'énervai-je.
- Calme toi, c'est rien d'extraordinaire. Tu seras très heureuse même !
- Mouais.. Je suis comme Saint Thomas, je ne crois que ce que je vois !!

Il eut un rire puis me tira par le bras vers l'entrée. Je le suivis en silence, tout en écoutant ma musique. Je le suivais sans vraiment savoir où on allait. On arriva à un bâtiment haut comme la Tour Eiffel (ironie, mais presque). Je fus émerveillée par sa taille. Myung ne me remarqua que lorsqu'il rentrait à l'intérieur. Il soupira avant de venir me chercher pour rentrer.
Je continuai à le suivre dans les couloirs, qui d'ailleurs, me semblaient étrangement long. On arriva devant une porte close au bout d'un couloir. Myung s'arrêta net devant celle ci, il me lança un regard et un sourire avant d'ouvrir la porte. Il y entra et referma la porte. Je ne comprenais pas ce qui lui prenait d'avoir fait ça. Son geste était plutôt étrange.

*Mais qu'est-ce qui lui prend ? Il me demande de l'accompagner et voilà qu'il me sourit avant de rentrer dans cette pièce et referme la porte derrière lui. Mais qu'est-ce que je croyais moi ? Faut vraiment que j'arrête. Bon, je vais "essayer" de retrouver le chemin dans ce labyrinthe.*

Je soupirai de désespoirs. J'avais l'impression de tourner en rond dans cette endroit. J'étais prête à en pleurer tellement j'en avais marre de tourner en rond depuis presque une heure maintenant. Je trouvai enfin un plan de secoure en cas d'incendie. A peine sortie du bâtiment, j'étais comme libérée. Je pouvais enfin respirée. Mais d'un côté, je me sentais nulle. Nulle pour avoir laissée Myung dans le bâtiment. Après tout, il l'a bien cherché. Puisqu'il m'avait laissé en plan dans le couloir et qu'il n'était même pas revenu au bout d'un quart d'heure. Bien fait pour lui. J'allait peut-être me détendre en allant au parc. Voir et sentir la nature, rien de plus relaxant.
Il était déjà près de trois heures et demi, j'étais toujours dans le parc, assise sur un banc. J'écoutais de la musique reposante tout en regardant les alentours. Des enfants riaient et jouaient pendant que leurs parents les surveillaient. Certains faisaient du sport, d'autre marchaient, d'autres prenaient en photo le paysage. J'étais calme jusqu'à ce que quelqu'un me secoua violemment.
- Elena ! Oh, mais t'es malade ! On te croyait perdue ! On te cherche depuis plus de deux heures, s'exclama-t-il.
- Oh du calme ! Vous êtes qui d'abord pour me parler sur ce ton ? Allez voir votre psy, m'énervais-je.
- Oh, désolé, je suis WooHyun, membre des Infinite.
- Eh moi je suis la reine d'Angleterre !

Je lui retirais l'écharpe qui masquait la moitié de son visage. Je réalisais que c'était bien lui.
- Désolée, je ne t'ai pas reconnu.
- Ce n'est rien. Pourquoi tu t'es enfuie ?
- Enfuie ? Moi ?
- Oui, Myung voulait te rechercher mais tu n'étais plus là.
- Tss, tu parles, il n'est pas revenu au bout d'un quart d'heure. Un quart d'heure c'est long, surtout quand on ne sait pas quoi faire !
- Mais il voulait te faire une surprise.
- Ouais bah maintenant c'est trop tard.
- Pourquoi es-tu si en colère contre moi ?
- Ce n'est pas contre toi, lui avouai-je, c'est contre moi.
- Pourquoi ça, me demanda-t-il en s'asseyant à côté de moi et me prenant mes mains.
- Pour rien.
- Je sais qu'on ne se connait pas, mais tu sais, je suis là. Je suis peut-être un bon farceur, mais je suis un très bon ami. Et surtout un très bon psy, me souria-t-il.
- T'es pas marrant, le poussai-je en rigolant.
- Bon d'accord, j'avoue que c'était méchant. Mais sache que j'aime pas voir les filles dans leur coin et triste. Surtout triste.
- Ne t'en fait pas pour moi. C'est juste, que je m'en veux d'être partie croyant que Myung avait fait exprès de me laisser en plan.
- Sachez mademoiselle, que Monsieur Kim ne fera jamais ça, surtout à une aussi jolie fille comme toi.

Je souriai, il fit de même. Il me demanda si j'avais mis mon portable en silencieux, car Myung m'avait appelé plusieurs fois et s'inquiétait. Je regardais alors mon portable, il était en mode général. Et en effet il s'inquiétait pour moi, sept appels manqués. Allais-je me faire tuer ? Qui sais. WooHyun me raccompagna jusqu'au bâtiment. Arrivé devant, Myung et certain membre du groupe étaient là. Myung me voyant arriver, me prit dans ses bras, ce qui me fit tressaillir. En vue de ma petite taille, ma tête sur son épaule, je regardait le ciel bleu parsemé de nuage blanc avec de grands yeux et la bouche semi ouverte. J'étais toujours raide, ne le prenant pas dans mes bras. Il me serra fort, tellement fort que j'eus le souffle coupé à un moment. Il me prit par les épaules et me regarda droit dans les yeux. Je pouvais voir dans ses yeux son inquiétude de ma disparition.
- T'as perdu la tête ou quoi ? Où étais-tu passée tout ce temps ? Je voulais te faire une surprise et en venant te chercher tu n'étais plus là ? Qu'est-ce qui t'as pris ?

Ne voyant pas que je répondais, il me secoua en insistant sur ses questions. Pourquoi un tel attachement à ce que je réponde à ses questions ? Je n'étais rien pour lui après tout. Je sus dire que j'étais désolée, la seule chose que je pouvais dire.
Une voix roque intervint.
- Bon, on va pas la traumatisée d'avantage. On va peut-être rentrer, il fait froid.
- Tu as raison DongWoo, allez, suis moi Elena.

Myung, me prenant par le bras, me colla contre lui. On arriva dans la salle où j'étais censée être. J'étais secouée. Je m'en voulais d'avoir fuit alors que Myung voulait me faire une surprise en rencontrant le restant de son groupe. Je ne savais pas non plus pourquoi il y avait une telle inquiétude envers moi. WooHyun qui était à côté de moi, me chuchota :
- Ne t'en fait pas, on ne t'en veut pas de t'être enfuit.
- Je me suis pas enfuit. C'est juste.. que je trouvais bizarre qu'il m'ait laissé toute seule dans le couloir pendant un quart d'heure sans qu'il revienne.
- C'est vrai qu'il aurait dû te prévenir d'attendre. Mais maintenant qu'on t'a retrouvé, soit juste toi.
- Comment veux-tu que je le sois avec Myung qui est dans ses pensées et les autres qui nous regarde en train de chuchoter.

WooHyun regarda l'ensemble de la pièce et remarqua que Myung était bel et bien dans son coin, le regard dans le vide. Les autres nous regardaient parler.
- Bon arrêtez de la fixer comme ça, elle se sent déjà assez coupable d'être partie. N'en rajouté pas une couche les mecs.
- WooHyun, pas la peine de t'énerver comme ça, lui dis-je.
- Je ne suis pas énervé.
- Mon œil oui.

Une voix aigüe intervint
- Euh.. je peux savoir ton prénom, j'ai déjà oublié.
- Elena.
- Oh ! J'adore ce prénom, c'est très européen, en plus de ta jolie bouille.
- M..merci, rougis-je.
- Oh ce n'est rien, me souria-t-il. Oh moi c'est Sung Jong et eux c'e..
- Je sais qui vous êtes, lui souris-je. Pour tout te dire, je suis fane de votre groupe.
- Je ne savais pas qu'on avait aussi un succès auprès des européennes.
- Des françaises ! Intervint SungYeol.

Il eut une crise de fou rire. Je ne savais pas pourquoi on rigolait. Mais ça avait permi de détendre l'atmosphère. Myung était toujours dans sa bulle, assis sur une chaise dans un coin. Je laissai les mecs parler entre eux pendant que j'essayai de parler à Myung.
- Myung ?
- Hmm
- Arrête de t'en vouloir comme ça.
- Comment ne pas m'en vouloir ? Tu étais partie, il pouvait très bien t'arriver quelque chose.
- Arrête voir, je vais bien. Je suis en un seul morceau.
- Oui mais tu avais l'air choqué.
- C'est parce que tu m'avais prise dans tes bras et qu'ensuite j'ai vue dans tes yeux ton inquiétude pour moi !

Il releva la tête pour me regarder dans les yeux. Les autres nous écoutaient. Il était prêt à pleurer, alors je le pris dans mes bras. Je n'aimais pas voir des gens s'inquiéter pour moi, même pleurer pour moi. Je pensais aussi que Myung n'aimait pas trop qu'on le voit pleurer. Sa tête était enfouit dans mon épaule. J'entendais le sourd bruit des quelques larmes qui tombaient sur ma veste. Moi qui étais très émotive, je me retins de pleurer.
Quelques minutes s'étaient écoulées, j'avais mal, mal aux jambes. J'étais dans une sale posture. J'étais semi à genoux devant Myung qui était à peine assis sur la chaise. Il releva la tête, les yeux gonflés, mais aucune larmes. Les autres étaient silencieux, ils ne nous regardèrent même pas.
- Je suis désolée, désolée de vous avoir fait tant d'inquiétude.
- Arrête Elena, haussa Myung. C'est ma faute, puisque je ne t'ai même pas demandé d'attendre.
- Bon, on va pas se larmoyer encore pendant longtemps OK ? gronda SungGyu, ça vous tente un chocolat ?

Tous acquiescèrent, je mis du temps à acceptée aussi. A vrai dire, je ne voulais pas y aller pour ne pas les inquiéter et avoir une ambiance morte, mais de l'autre côté, ça leur aurait fait mal.
Sur le trajet, SungYeol n'arrêtait pas de sortir des vannes à deux balles avec DongWoo et WooHyun. SungJong et moi n'arrêtions pas de parler. J'adorais son petit rire enfantin. Myung était le souffre douleur des trois clowns de la troupe. SungGyu et Hoya parlaient paisiblement derrière SungJong et moi. J'avais une sensation de bien être, contente ? Ce n'est pas vraiment le bon mot, Bonheur ? C'est trop fort. Voir Myung sourire et rigoler des conneries des trois clowns me réchauffait le cœur. SungGyu et Hoya s'invitaient de temps en temps à notre conversation (SungJong et moi). On rigolait aussi.

Arrivé au petit café, on prit place. J'avais Hoya et SungGyu à ma gauche et à ma droite SungJong et WooHyun. En face il y avait DongWoo, Myung et SungYeol. Je me sentis petite d'un coup. Les mecs rigolèrent, et moi je rougissais. Je me sentis aussi gênée. Gênée parce que j'étais la seule fille du groupe, mais aussi parce que ce n'était pas n'importe quel groupe. Certaines filles qui passaient devant notre table me lancèrent des regards noirs. Ce qui me tua le moral, mais avec WooHyun et DongWoo qui se lançaient des piques en plaisantant me faisait rire. Je restais silencieuse malgré ça. Je parlais à peine. SungGyu qui était à côté de moi, me demanda mon numéro.
- Pourquoi tu veux mon numéro, lui demandai-je en chuchotant.
- Parce que j'aimerais l'avoir.
- Ce n'est pas une réponse.
- Bon bah parce que j'aimerais plus te connaitre. En plus Myung n'arrête pas de nous parler de toi depuis qu'il ta vue.

Une bouffée d'air chaud me monta dans tout le corps. Je me sentis horriblement gênée, tel que j'aurais préférée me faire plus petite pour partir me cachée. Il rigola à n'en plus finir. Il lança un clin d'œil à Myung qui le fit mort de honte aussi. Myung se reprit et me lança lui aussi un clin d'œil. C'était le pompon ! La tête dans les mains dont les coudes s'appuyaient sur moi. Tous rigolèrent. J'étais encore plus gênée. Je ne savais pu quoi faire. Partir en courant ? Non, j'aurais encore plus l'air bête. Que faire alors ? SungJong vint à ma rescousse, enfin presque :
- Oh c'est bon le mecs, elle se sent déjà gênée pas la peine d'en rajouté comme ça. On sait tous que c'est une déesse, pas la peine d'en rajoutée.
- SungJong ! Normalement tu devrais dire des choses qui m'apaise au lieu d'en rajouter une couche, lui lançai-je en rigolant.
- Bah quoi ? C'est vrai.
- Arrêter de me charrier !! Pff, pas possible, comment voulez vous que je me sente bien si vous me faites mourir de honte ?
- Mais non c'est pas une honte de sortir avec une beauté pareil, objecta DongWoo, en plus depuis que Myung t'a vue, il n'arrête pas de nous parler de toi et de ta beauté. C'est vrai en plus.
- Attends que je t'attrape toi !

Myung avait rougi avant de courir après DongWoo dans la rue. Pendant ce temps les autres rigolèrent encore sur moi en me mettant encore plus la honte. Ce n'est pas vraiment une honte, mais plus de la gêne. C'est faux, je ne suis pas belle, je ne suis pas une beauté et encore moins une déesse. Hoya lança une phrase en plein milieu de la conversation qui n'a aucun rapport :
- Tu me files ton numéro Elena ?
- Hein ?
- Tu me le donnes ?
- Oh eh, je lui ai demandé en premier s'il te plaît !!
- Oh moi aussi Imōto ! me lança SungJong
- Imōto ?
- Petite sœur en japonais.
- Ah.
- Bon c'est quoi ton numéro ?
- Bon bah je vais le donner à tous le monde.
- Je n'avais rien réclamé, même si je le voulais aussi répliqua SungYeol.

DongWoo et Myung revinrent tous les deux en rigolant. Ils voyaient qu'on était tous sur nos portable. Myung et DongWoo savaient que tous m'avait demandé mon numéro. DongWoo se jeta sur son portable et me le tendit pour que je lui donne le mien. Je rigolai et le lui donnai. Myung à son expression du visage était furieux et surtout jaloux. Est-ce qu'il voulait me garder pour lui tout seul ? Je ne le savais pas. Je rigolai en le voyant. Il répliqua avec son sourire ravageur qui me faisait fondre. Je reçus six messages, je savais d'avance que c'était les membres qui me les avaient envoyé. Tous délirant les uns que les autres. Encore heureux qu'ils aient mis leur nom à la fin, sinon j'aurais galéré à savoir qui était qui.
La fin de l'après-midi ce passa merveilleusement bien. Je me sentais bien au fil du temps. Myung riait au éclat. Je préfèrais le voir ainsi que triste. SungJong me considérait comme sa petite sœur, et moi je le considère comme un grand frère, tout comme les autres. SungGyu plus comme un frère confident, tout comme WooHyun, malgré son humour avec DongWoo et SungYeol. Je saivais que je pouvais compter sur eux si j'avais besoin de rire.
Presque dix-neuf heures, Myung et moi devions partir pour arriver à l'heure pour le repas. Il faisait tellement froid. Myung m'attrapa et me colla à lui. Je fus surprise, mais j'étais heureuse. Je souriais, lui aussi. Arrivé à la maison, tous le monde était déjà à table. Ils nous sourirent comme si quelque chose de bien c'était produit. Myung et moi on s'était mutuellement regardé d'un air d'incompréhension. On s'installa à table et on faisait comme si l'on n'avait rien remarqué.


Voir le profil de l'utilisateur

tatichan

avatar
Véritable Fan
Véritable Fan
Je crois que je suis devenue fan de ta fic ! ^^
C'était vraiment chou la réaction de L quand tu est revenu dans le bâtiment Smile
Haha et puis le chocolat qui me fait penser à Morgane, hein ! ^^
Impatiente de voir la suite !! ^o^

Voir le profil de l'utilisateur

Tata Momo

avatar
Floodeur invétéré
Floodeur invétéré
XD, dès qu'il y a du chocolat, on pense à moi! =D


* ~~ ♥ ~~ * ~~ ♥ ~~ *~~ ♥ ~~ * ~~ ♥ ~~ *~~ ♥ ~~ * ~~ ♥ ~~ *~~ ♥ ~~ * ~~ ♥ ~~ *~~ ♥ ~~ * ~~


Nouveau forum pour les fanfictions, les One Shot, .... allez vous inscrire et publier vos histoires!!!


Spoiler:
♥️♥️♥️ Femme de Leeteuk ♥️♥️♥️
♥️♥️ Petite soeur de Minho, Rain, Nichkhun, Chansung, Mir, Joon, G.O, Thunder, Seung Ho, Kim Joon, Hangeng, Joo Ji Hoon, Mike He, Henry Lau, Hangeng, Eunhyuk, Donghae, Siwon, Kyuhyun, Zhou Mi, Jin Woon, Jae Joong, Yong Hwa, C.A.P, L Joe, Yoseob, Kwang Hee, TOP, G Dragon, Seung Ri, Changmin et Kim Hyung Joon grande soeur de Dongho et Niel ♥️♥️
♥️ Meilleure amie de Kevin et les autres U Kiss, les autres Super Junior, Lee Hong Ki, Jang Geun Seok, Kim Beom, Lee Min Ho, les autres SHINee et les autres SS501. ♥️

Voir le profil de l'utilisateur http://elfforever.forumgratuit.org/

tatichan

avatar
Véritable Fan
Véritable Fan
Bah c'est devenu une habitude maintenant !! ^^

Voir le profil de l'utilisateur

Sheldra

avatar
Fantome
Fantome
Moi aussi maintenant je pense à Morgane quand je vois "Chocolat" ! xD
Morgane je t'envoie la suite pour que tu corriges avant que je la poste. Wink

Voir le profil de l'utilisateur

tatichan

avatar
Véritable Fan
Véritable Fan
Héhé ! ^^ Morgane et le chocolat, une très grande histoire =D
Chouette, bientôt la suite !! **

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum